"...Martine Cadière nous raconte avec l'art de tenir en haleine..."

Jacques Frank, la Libre Belgique